Rechercher

DIX PROPOSITIONS POUR L'EUROPE RURALE


Suite à la Consultation Citoyenne du 26 octobre 2018, dont l'INSTITUT PENSER DEMAIN a été l'organisateur, une multitude d'idées a émergé en faveur d'une refondation, voire une refonte, de l'Union Européenne. Nous avons retenu dix propositions, toutes orientées vers l'Europe Rurale, qui est l'angle mort des politiques publiques européennes.


  1. Transformer des villages et hameaux ruraux en des terres d’expérimentations de NOUVELLES POLITIQUES PUBLIQUES STRUCTURANTES ET INCLUANTES, notamment par la voie numérique.

  2. DECOUPLER AGRICULTURE ET RURALITE. Actuellement, il existe un Commissaire européen à l’Agriculture et Développement rural. Or, les intérêts du système agro-industriel et des lobbies s’éloignent de plus en plus, voire s’opposent, aux nouveaux enjeux de proximité et de qualité qui constituent l’attractivité du monde rural. D’où notre proposition d’avoir, chacun dans son couloir, deux Commissaires européens : UN COMMISSAIRE EUROPEEN A L’ALIMENTATION ET UN COMMISSAIRE EUROPEEN A LA RURALITE.

  3. DESUBVENTIONNER LA MONOCULTURE contraire aux productions locales et qualitatives, contraire à la diversité culturale et contraire à l’écologie.

  4. Dans les règlements d’urbanisme (PLU, etc.), introduire une notion qualitative, selon une grille de critères géologiques, climatiques, environnementaux, de fertilité, au-delà de la seule “Consommation des Espaces Agricoles”.

  5. Créer une SAFER EUROPEENNE répondant aux nouveaux enjeux fonciers, agricoles et écologiques d’une Europe des territoires, dont il faut continuer à approfondir la cohérence et la complémentarité.

  6. Créer le CONSERVATOIRE EUROPEEN DES ESPACES NATURELS ET DES PAYSAGES. Sur le modèle (à actualiser) du Conservatoire du Littoral créé en 1975, il s’agit dans un premier temps, de co-créer une doctrine européenne, d’identifier les espaces à protéger et d’en assurer la sauvegarde, notamment par acquisition.

  7. Sur le modèle du Concours “Innover à la campagne” (2018), créer des CONCOURS EUROPEENS DE L’INNOVATION RURALE en élargissant les champs de l’innovation à des domaines sociétaux.

  8. Donner davantage de visibilité et de proximité à l’Union Européenne en intégrant un REFERENT “EUROPE” AU SEIN DE TOUTES LES MAIRIES, (Formation des élus, information des élus et des populations, etc.)

  9. Dans tout l’espace rural européen, créer des NEO-VILLAGES, des “smartvillages”, à taille humaine, à énergie positive, pensés en terme de mobilité augmentée, de télé-santé, d’innovation éducative et d’alimentation de proximité pour ses habitants.

  10. Alors que, dans les campagnes, “l’Europe d’en-haut” est à tort ou à raison mise à l’index, REFONDER L’EUROPE PAR L’EUROPE D’EN-BAS, celle des territoires, celles des citoyens, en stimulant l’émergence locale, voire micro-locale, de projets expérimentaux et collaboratifs sélectionnés par des “Jurys Locaux Citoyens” et parrainés par la Commission Européenne.

0 vue

© 2018 Institut Penser Demain

Conception : Prête-moi ta Plume

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon